Sélectionner une page

face à la crise

TOUS FRAGILES,
TOUS
SOLIDAIRES

Au-delà de l’avalanche des statistiques sanitaires et des ravages économiques liés aux confinements, la crise de la Covid-19 a déjà profondément affecté notre lien social et rejeté dans l’ombre les personnes les plus fragiles d’entre nous.
Le respect de la vie humaine et le respect de la dignité ne font qu’un : n’abandonnons pas nos plus fragiles.

face à la crise

TOUS FRAGILES,
TOUS
SOLIDAIRES

Au-delà de l’avalanche des statistiques sanitaires et des ravages économiques liés aux confinements, la crise de la Covid-19 a déjà profondément affecté notre lien social et rejeté dans l’ombre les personnes les plus fragiles d’entre nous.
Le respect de la vie humaine et le respect de la dignité ne font qu’un : n’abandonnons pas nos plus fragiles.

face à la crise

TOUS FRAGILES,
TOUS
SOLIDAIRES

Au-delà de l’avalanche des statistiques sanitaires et des ravages économiques liés aux confinements, la crise de la Covid-19 a déjà profondément affecté notre lien social et rejeté dans l’ombre les personnes les plus fragiles d’entre nous.
Le respect de la vie humaine et le respect de la dignité ne font qu’un : n’abandonnons pas nos plus fragiles.

face à la crise

TOUS FRAGILES,
TOUS
SOLIDAIRES

Au-delà de l’avalanche des statistiques sanitaires et des ravages économiques liés aux confinements, la crise de la Covid-19 a déjà profondément affecté notre lien social et rejeté dans l’ombre les personnes les plus fragiles d’entre nous.
Le respect de la vie humaine et le respect de la dignité ne font qu’un : n’abandonnons pas nos plus fragiles.

face à la crise

TOUS FRAGILES,
TOUS
SOLIDAIRES

Au-delà de l’avalanche des statistiques sanitaires et des ravages économiques liés aux confinements, la crise de la Covid-19 a déjà profondément affecté notre lien social et rejeté dans l’ombre les personnes les plus fragiles d’entre nous.
Le respect de la vie humaine et le respect de la dignité ne font qu’un : n’abandonnons pas nos plus fragiles.

face à la crise

TOUS FRAGILES,
TOUS
SOLIDAIRES

Au-delà de l’avalanche des statistiques sanitaires et des ravages économiques liés aux confinements, la crise de la Covid-19 a déjà profondément affecté notre lien social et rejeté dans l’ombre les personnes les plus fragiles d’entre nous.
Le respect de la vie humaine et le respect de la dignité ne font qu’un : n’abandonnons pas nos plus fragiles.

la crise a des répercussions silencieuses
sur tous… et d’abord sur les plus fragiles.

Cette année qui s’achève aura été rude pour beaucoup d’entre nous. 

La crise sanitaire, mais aussi sociale, économique et politique a déjà fait des ravages.

Face aux confinements qui se répètent, le sentiment d’angoisse et la tentation du repli sur soi sont compréhensibles.

Pourtant, la crise du coronavirus est plus cruelle encore pour ceux qui sont déjà seuls, isolés, abandonnés.

Face à la crise, si nous nous sentons tous fragiles, nous nous devons de rester tous solidaires.

Aidez-nous à soutenir les plus vulnérables.

"

FRAGILES

Les Personnes
âgées et isolées

Le drame des EHPAD, où nos aînés ont été privés pendant des mois de la tendresse de leurs proches, ne doit pas nous faire oublier que la solitude des personnes âgées vivant à domicile est aussi un défi pour nous tous.

Des centaines de personnes âgées et parmi elles, des personnes isolées ou précarisées par la pandémie, nous ont dit ce qui leur manque : juste un peu d’humanité.  Un appel téléphonique, une carte postale ou une lettre courte, une brève visite lorsque c’est possible et… voir un enfant !

Des solutions existent : aidez-nous à mieux conforter nos aînés.

FRAGILES

Les soignants
sous pression

Nos soignants font un travail  de plus en plus difficile chaque jour : pénurie de moyens, fatigue physique et morale, priorisation des soins… tant de pressions reposent sur leurs seules épaules.

Mais pour un soignant, l’urgence ne dispense jamais de réflexion éthique. Encore faut-il qu’ils soient reconnus, entendus et soutenus, face aux questions difficiles auxquelles la crise les confronte.

Des solutions existent : aidez-nous à mieux soutenir nos soignants.

FRAGILES

Les femmes
en difficulté

Les femmes sont en première ligne de la crise sanitaire, car ce sont surtout elles qui ont en charge les plus vulnérables : parents âgés et enfants en bas âge. Pour beaucoup d’entre elles, les confinements successifs ont aggravé des tensions domestiques déjà existantes, pouvant parfois aller jusqu’à des violences.

En cas de difficultés psychosociales pendant la grossesse, des parlementaires incitent à légaliser l’avortement sans délai, jusqu’au 9ème mois de grossesse.

D’autres solutions existent : aidez-nous à mieux soutenir les femmes en difficulté.

FRAGILES

Les jeunes
privés de repères

Le confinement associé à la crise économique donne aux jeunes le sentiment d’un déclassement générationnel et d’une perte de sens.  A l’âge où se construisent les belles amitiés et les grands idéaux, les études à distance, l’interdiction des loisirs et du sport sont particulièrement difficiles à endurer.

Cette génération, déjà en manque de repères, est maintenant privée des lieux d’expression de la solidarité et de l’engagement. Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce qu’elle représente une des populations touchées par des syndrômes dépressifs, voire des pensées suicidaires.

Des solutions existent : aidez-nous à mieux protéger les plus jeunes.

Ensemble, reconstruisons une société plus humaine

Ensemble,
reconstruisons 
une société
ré-humanisée

Depuis près de 30 ans, nous aidons les personnes confrontées aux épreuves de la vie et sensibilisons les décideurs à la protection de la vie humaine. Nous savons l’importance de reconnaître la fragilité comme essentielle à la vie et à la dignité. Aujourd’hui plus que jamais, nous apportons des réponses éthiques pour aider les plus fragiles.

Pour nos aînés

Nous lançons une enquête nationale sur leur besoin de relations et une campagne contre «l’euthanasie sociale». Nous renforçons notre service d’écoute “SOS Fin de vie” aux personnes malades ou en fin de vie, à leurs proches et aux soignants.

Pour les soignants

Nous créons une cellule d’écoute pour les soutenir, appuyée par l’expertise des 250 soignants d’Alliance VITA, et un service d’alerte éthique, animé par des experts : médecins réanimateurs, gériatres et praticiens de soins palliatifs.

Pour les jeunes

Nous créons des programmes de formation adaptés, pour agir et aider. Nous développons l’action intergénérationnelle pour lutter contre l’isolement des personnes âgées vulnérables.

Pour les femmes

Nous adaptons notre service SOS Bébé au nouveau contexte.
 Nous interagissons avec le gouvernement contre les dispositions que l’aile libertaire de la majorité tente de lui imposer.

Aidez-nous à être aux côtés des plus vulnérables.

"

pour la vie et
pour la dignité,
soyez à nos côtés.

Faites un don avant le 31 décembre et bénéficiez d’une réduction fiscale de 66%.

50 €

Votre don ne vous coûte réellement que 17 € après déduction fiscale

80 €

Votre don ne vous coûte réellement que 27 € après déduction fiscale

100 €

Votre don ne vous coûte réellement que 34 € après déduction fiscale

66 % du montant de votre don au profit d’AllianceVITA peut être déduit de votre impôt sur le revenu.

Alliance VITA est une association de loi 1901 reconnue d’intérêt général.
Numéro d’enregistrement et SIREN : 398 966 358

Suivez-nous

Share This